Les clés pour réussir votre période d'essai ! - Découvrez les compétences requises pour valider votre période d'essai Plus d'infos

Comment faire un CV qui retienne l'attention des recruteurs ? Lire l'article

Vous avez droit à la formation !

Que vous souhaitiez vous former pour évoluer professionnellement, engager une reconversion ou faire valoir votre expérience professionnelle, vous bénéficiez du droit à la formation professionnelle.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le CPF permet d'accumuler des droits de formation tout au long de votre parcours professionnel.

Il vous permet de vous former tout au long de votre vie professionnelle.

Il recense vos droits acquis (en euros) et vous permet de choisir directement une formation auprès des organismes certifiés, de vous y inscrire et de la financer (à hauteur des droits que vous avez acquis).

Votre compte est automatiquement alimenté chaque année au mois d’avril. Les heures travaillées permettent de cumuler des heures de formation qui sont converties en euros :

  • dans la limite de 500€ ou 800€/an suivant les cas pour une année travaillée complète
  • au prorata du temps de présence pour une année avec des coupures.

Le CPF peut être utilisé pour

  • obtenir une qualification, un titre professionnel, un diplôme
  • acquérir le socle de connaissances et de compétences professionnelles
  • faire valider votre expérience (VAE = Validation des Acquis de l'Expérience)
  • réaliser un bilan de compétences
  • Financer votre permis B

Qui peut en bénéficier ?

Tous les salariés intérimaires, quelle que soit la durée de leur contrat de mission, profitent d’un CPF. Le dispositif est déclenché à votre convenance.

Pour plus de renseignements et en bénéficier, rendez-vous sur le site : https://www.moncompteformation.gouv.fr

L’alternance intérimaire

L’alternance intérimaire qu’est-ce que c’est ?

De manière générale, l’alternance permet de se former à un métier, en alternant le travail en entreprise (la pratique) et la formation (la théorie).

Il existe deux types de contrat en alternance : le contrat d’apprentissage qui a pour but l’obtention d’un diplôme d’état type CAP, BEP, BTS… et le contrat de professionnalisation dont l’objectif est l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue.

Ce dernier va permettre aux salariés intérimaires peu ou pas qualifiés de bénéficier d’une formation professionnelle visant l’acquisition de compétences et d’une qualification différente ou complémentaire de leurs parcours.

À qui s’adresse le contrat de professionnalisation intérimaire ?

Le contrat de professionnalisation intérimaire est ouvert aux jeunes de moins de 26 ans, aux plus de 26 ans demandeurs d’emploi (inscrits à Pôle Emploi), aux bénéficiaires des minima sociaux sans limite d’âge, ainsi qu’aux anciens bénéficiaires du contrat unique d’insertion (CUI).

Comment se déroule l’alternance intérimaire ?

Le contrat de professionnalisation intérimaire est conclu entre GENY intérim, l’entreprise utilisatrice et le salarié candidat à la formation.

La durée du contrat est de minimum 6 mois jusqu’à 24 mois et peut aller jusqu’à 36 mois dans le cadre de formation spécifique, incluant à minima 15% de formation en organisme de formation.

Pendant toute la durée du contrat d’alternance, vous percevez un salaire qui varie en fonction de son âge et du niveau de qualification visé.

Cela pourrait aussi vous intéresser